Communiqués de presse

Le voilier de Guy de Picciotto vient de remporter l’Open du Yacht-Club de Genève, devant Swisscom et Realteam. Malgré sa contre-performance, Alinghi conserve la tête du classement général.

L’Open du Yacht-Club de Genève s’est disputé ce week-end dans des conditions musclées. Malheureusement, la Bise soutenue qui a soufflé sur le Léman n’a pas permis de courir le nombre de courses prévues. La limite réglementaire de la classe n’autorise en effet pas le comité à envoyer une régate au-delà de 22 nœuds de vent. Et aucune fenêtre suffisamment longue ne s’est présentée pour disputer une manche en sécurité après le milieu de journée samedi. « La décision n’a pas été facile à prendre, a déclaré Bertrand Favre, le Série Master. Mais nous ne pouvons pas prendre le risque d’avoir un bateau qui chavire. »

Le vendredi, Benoit Deutsch, responsable du comité de course, et les bénévoles du YCG, ont fait tout leur possible pour courir un maximum de régates, en sachant que la Bise devait se lever samedi matin. Trois courses ont ainsi pu être disputées entre 16h et 19h. Zen Too, Swisscom et Realteam, qui constituent le podium de l’événement, se sont tour à tour illustrés durant ces manches. Samedi, le comité de course a convoqué les équipages à 10h du matin, pour tenter de devancer la Bise et faire quelques régates. Une manche a pu être disputée dans du vent modéré. Un deuxième départ a ensuite été donné alors qu’un vent soutenue s’installait sur le plan d’eau. Le comité de course a alors préféré stopper la course avant le passage de la bouée au vent,

afin d’éviter de mettre les équipages en danger, dans des rafales à plus de 25 nœuds.Le même scénario s’est joué le dimanche, et même si à certaines occasions, le vent a molli autour de 15 nœuds. Aucune fenêtre suffisamment longue n’a permis d’envisager de disputer une régate dans de bonnes conditions. 

Zen Too, qui remporte son premier Grand prix de la saison est évidemment satisfait de ce résultat qui le propulse à la deuxième place du classement du championnat. Une position confortable, à deux étapes de la fin de la saison. « C’est positif, a déclaré Tanguy Cariou, tacticien du bord. Et de poursuivre: Nous avions à coeur de bien faire, l’équipe fonctionne à merveille et nous avons bien navigué. Vendredi, nous avons eu un vent un peu inhabituel, instable, qui redistribuait un peu les cartes. Mais nous avons su en profiter. Alinghi a fait un faux pas sur cette régate, mais nous devrons à nouveau compter avec eux aux avants poste la semaine prochaine. »

Julien Monnier, skipper de Swisscom est également ravi de sa deuxième place, à égalité de points avec Realteam. « Ce classement démontre que nous sommes plus à l’aise dans les Grand Prix que sur les longs parcours. Nous avions une excellente cohésion d’équipe, et c’est une des raisons de notre résultat. Nous savions que c’était un de nos points faibles après la première partie de saison. Nous avons travaillé sur le sujet, et ça a payé. Nous avons aussi une bonne vitesse, un point important pour se démarquer. »

Le leader du classement du championnat, Alinghi plutôt habitué à évoluer aux avants postes termine quant à lui neuvième de l’événement. « Nous avons dû changer un équipier à la dernière minute, a confié Ernesto Bertarelli, beau joueur malgré cette contre-performance. Nils Frei s’est blessé à Cardiff et nous avons dû faire appel à Pierre-Yves Jorand. Malgré son énorme expérience, c’est toujours difficile de changer de configuration sans se préparer. En plus nous avons fait des erreurs qu’on ne devrait normalement pas faire, et nous le payons. Ce résultat démontre combien la série est forte, et combien les écarts se paient cher. En plus, il y a eu peu de courses, et nous n’avons pas eu d’occasion de revenir dans le jeu. Mais notre place est méritée, et je suis très content pour Zen Too. Ils ont toujours montré de très bonnes aptitudes dans la brise, et ils ont démontré une nouvelle fois leur potentiel. » 

Alinghi conserve sa première place au classement général, avec huit points. Il est suivi de Zen Too qui en compte dix-sept, et d’Ylliam – Comptoir Immobilier avec dix-neuf points.

 La prochaine étape du D35 Trophy est le Grand Prix Alinghi de Crans qui se disputera du 7 au 9 septembre.