Communiqués de presse

Realteam s’est imposé au terme des six courses disputées lors du Grand Prix Alinghi de Crans. Ylliam – Comptoir Immobilier termine deuxième, Zen Too monte sur la dernière marche du podium.

Realteam, le D35 barré par Jérôme Clerc, s’est imposé ce jour à Crans près Céligny, avec trois points d’avance sur son poursuivant direct Ylliam – Comptoir Immobilier. Le séchard, d’abord timide en milieu de journée, s’est renforcé durant l’après-midi et les concurrents ont terminé la la dernière régate dans 8 nœuds de vent.

Septième et avant dernière étape du D35 Trophy 2018, ce Grand Prix Alinghi de Crans s’est globalement déroulé dans des conditions de vent faible. Aucune course n’a pu être disputée le vendredi. Samedi, le thermique est sorti faiblement pendant deux heures, et à permis de courir de justesse deux régates. Dimanche, après une longue attente, le séchard s’est finalement posé autour de 14h sur le plan d’eau. Quatre courses ont pu être lancées les une après les autres, dans un vent oscillant autour de 6-8 nœuds. Le Grand Prix a été particulièrement disputé, et la victoire s’est jouée jusqu’à la dernière régate. Ylliam – Comptoir Immobilier, premier à l’issue de la course 5, s’est finalement fait ravir la victoire par Realteam, qui remporte les deux dernières manches.

« Quatre bateaux pouvaient encore l’emporter avant la dernière course, a déclaré Jérôme Clerc. Et de poursuivre: nous n’avons pas forcément très bien commencé ce Grand Prix, avec deux sixième place le samedi. Mais aujourd’hui, nous avons eu une phase ascendante, nous avons fait les choses de mieux en mieux. Il y a eu une prise de confiance de tout l’équipage. Nous avons continué à y croire, et avons vraiment été chercher cette place. Nous sommes bien sûr ravis de l’emporter.

Bertrand Demole, qui termine deuxième, est également satisfait de son résultat: « Nous sommes très contents de finir sur le podium, a-t-il relevé. Il y a un peu de frustration, car nous avons eu un contact, qui nous coute la victoire lors de la dernière course. Mais je ne suis pas trop déçu, et tout peut encore se jouer dans quinze jours pour le dernier Grand Prix. Mais je ne veux pas trop nous mettre de pression, nous avons tendance à craquer dans ce genre de situation, alors nous allons simplement continuer à naviguer comme nous le faisons maintenant. »

Sur Zen Too, troisième de l’épreuve, Fred Le Peutrec a encore relevé le niveau particulièrement élevé de la série. « Il n’y a pas de concurrents largués, c’est

toujours très serré, le classement évolue tout le temps. Pour nous, c’est un bon Grand Prix, nous continuons à nous bagarrer sur le podium pour la finale. »

À noter les belles performances du team d’Okalys Youth Project, qui termine trois des six courses sur le podium. Et si ces résultats ne se traduisent pas sur le classement final. La prestation reste remarquable pour ce jeune équipage qui compte deux membres de moins de 18 ans, et un barreur de seulement 16 ans.  

Ernesto Bertarelli, hôte de l’événement, n’a pas manqué de féliciter tous les concurrents, et a remercié chaleureusement tous les bénévoles du club. La raclette offerte par Alinghi le samedi soir a été très appréciée de tous, et a permis de passer un moment particulièrement convivial avec tous les participants du D35 Trophy.

Au niveau du classement général, Alinghi, qui termine sixième, à égalité de points avec le cinquième Swisscom, conserve la tête avec quatorze points. Zen Too, est deuxième avec vingt points et Ylliam – Comptoir Immobilier en compte 21, à la troisième place. Le jeu reste donc particulièrement ouvert pour la finale, le Grand Prix Realteam, présenté par le Musée du Léman, qui se disputera du 21 au 23 septembre prochain, et mettre un terme à la saison 2018 du D35 Trophy.