News

Les équipages du D35 Trophy se sont retrouvés le 19 janvier dernier pour le Challenge ski-voile Realstone à Chandolin. L’occasion de de se mesurer sur la neige plutôt que sur l’eau

C’est à l’initiative d’Esteban Garcia, barreur du D35 Realteam, et propriétaire du Chandolin Boutique Hotel, que les équipages du D35 Trophy se sont retrouvés dans le petit village valaisan pour profiter des joies de la montagne.
Au programme, sortie à ski sur le domaine de Chandolin et St-Luc, mais également slalom géant, after-ski, et soirée. Une belle occasion pour chacun de partager un moment convivial, dans un contexte différent que celui des régates, avant de retrouver les plans d’eau du D35 Trophy en mai.
Malgré une prévision peu engageante, le ciel s’est largement dégagé à la mi-journée, laissant l’ensemble des participants profiter des merveilleux paysages offerts par le val d’Anniviers.

En milieu d’après-midi, après avoir bien profité des pistes, les concurrents ont participé à un slalom spécial, installé pour l’occasion par les moniteurs de l’école de ski.
Chacun des participants a skié deux manches, afin de réaliser la meilleure performance possible. Le classement a été établi par addition des six meilleurs temps de chaque équipe.
Alinghi s’est imposé sur l’exercice. Il faut dire que Pierre-Yves Jorand a forgé sa réputation a ski avant de s’adonner à la voile. Ancien membre de l’équipe Suisse et champion d’Europe de ski de vitesse, le team manager n’a pas manqué de rappeler à chacun son énorme potentiel, en signant les deux meilleurs temps de l’épreuve. Yves Detrey et Nils Frei, ont également démontré qu’ils étaient des compétiteurs, quelle que soit la discipline, en réalisant respectivement le deuxième et troisième meilleur temps.
Realteam fait également une belle performance, et Loïc
Forestier, habitué des piquets prend la tête de son équipe,devant Christophe Carbonnière et Jérôme Clerc. Swisscom monte sur la troisième marche du podium, grâce au talent de Julien Monnier, Thomas Mermod et Alex Detrey.
Cette épreuve, qui se voulait avant tout ludique, a permis de révéler quelques talents dans cette discipline, qui exige des qualités similaires à la voile, comme le sens de la trajectoire et la précision. Nicolas Charbonnier, tacticien d’Alinghi, Damien Iehl de Swisscom ou encore Benoit Deutsch, responsable du comité de course pour le D35 Trophy, ont réalisé de très belles courses.
La distribution des prix, animée, s’est déroulée au bar extérieur du Chandolin Boutique Hotel dans une magnifique ambiance, avant de poursuivre avec le repas et les afters au Moonclub, place to be incontournable de la petite station valaisanne.